On écrit sur tout ce qui bouge

  • Sur-mesure
  • Arts visuels
  • Exploration
  • Cartographie sensible
  • Transformations urbaines
On écrit sur tout ce qui bouge

On écrit sur tout ce qui bouge

© Ema Drouin






Explorations urbaines - Cartographie sensible
- Depuis 2012 -

Sur-mesure

Vous souhaitez organiser des sessions d'explorations ? Programmer une exposition, des performances ?

On écrit sur tout ce qui bouge !

Un peu partout nouvelles constructions et réaménagements urbains à grande échelle, dressent grues et chantiers. Nouvelles gares, bureaux et infrastructures, avec l'arrivée du métro Grand Paris Express, c'est tout un paysage qui se re-dessine et un autre qui disparait. Début 2012, Ema Drouin lance un processus au long cours d'écriture(s) in situ partagée avec les habitant-es.

On écrit sur tout ce qui bouge ! c'est

  • Des sessions d'exploration et d'écriture(s) in situ partagées de 4 heures (textes, enregistrements audio et vidéo, collecte d'objets)

  • La réalisation de cartes en bois tracées au noir sur blanc, en format 1m x 1m de chacun des périmètres explorés

A ce jour, une soixantaine de sites compose cette cartographie sensible qui ne cesse de s'enrichir de nouveaux terrains d'expérimentation, en Île-de-France mais également dans d'autres régions. Elle est accessible à L'Atelier de curiosité urbaine.

Un état brut sans filtre

Il y a quelque chose de l’enfance dans On écrit sur tout ce qui bouge ! De l’enfance où l’on comprend la vie, la ville, les gens, les états et les changements, à travers le prisme des émotions, des perceptions, des peurs . Comme un état brut sans filtre. Quelque chose qui part de là où l’on ne sait rien. On attrape des mots dehors, parfois on n’en comprend pas le sens. Alors on fait un dessin pour saisir une couleur ou une forme.

L’ouverture sur les dessous de la ville lors des travaux est comme une brêche... D’ailleurs on adore faire le tour des travaux pour voir comment cela avance, comment ils s’y prennent. Les travaux ça fait un peu peur, parfois on trouve de drôles de choses dans la terre, parfois on s’est trompé sur un croquis et tout est à refaire. Et puis, souvent , il y a du retard, ça fait du bruit...

C’est donc un état qui est recherché. Un état de calme et d’ouverture. Un état de rencontre. Rencontre avec un site, ses détails, ses appels, ses singularités ; rencontre avec d’autres personnes, jeunes ou moins jeunes, différent-es. C'est un moment un peu particulier. Ephémère. La démarche s’appuie sur cet état bienveillant. Avec soi, avec les autres, avec ce qui nous entoure... Pour laisser le libre court à la fantaisie, ouvrir le chemin des possibles, de l’écoute. Et se retrouver ensemble face à soi-même dans l'espace public. ED

Déroulement des sessions

Les sessions d'exploration de On écrit sur tout ce qui bouge ! permettent à Ema Drouin d'enrichir la cartographie sensible de la forte mutation en cours. Elles s’adressent à tous et toutes et propose des méthodes d’approche qui aiguisent les regards, précisent l’écoute, stimulent les associations d’idées, réveillent le toucher, impliquent le corps pour entrer en contact avec les espaces extérieurs. Elles se déroulent en plusieurs temps :

Entrée en matière

  • L’accueil, le rappel du contexte des sessions, le partage d’informations sur le site abordé et les raisons du choix

  • Prise en main du kit, échauffement in situ (une vingtaine de minutes, adaptée à toutes et tous), rappel des règles de sécurité

  • Le départ à pied ou en transports en commun vers le site choisi.  

In situ

  • Ema Drouin propose des missions d’écriture(s) : une mission peut être confiée à tout le groupe ou s’adresser à une personne en particulier.

  • Chaque mission dure entre 5 et 15 minutes, une dizaine de missions sont réalisées lors d’une session.

En fin de session

  • Le groupe se réunit dans un lieu protégé et partage les écrits, photos, objets, sensations, impressions… ce moment est souvent enregistré.

  • Les participant-es livrent ensuite leurs collectes de façon anonyme ou personnalisée.

Les sessions sont gratuites et les groupes sont de préférence composés de personnes différentes (âge, contexte socio-professionnels, confession, lieu d’habitation...). Le métissage et la différence de points de vue donnent une grande richesse aux collectes et aux rencontres.

Les sessions peuvent être organisées sur demande. Les missions sont adaptées aux personnes quelque que soit leur âge, leur niveau de compréhension de la langue française, leur falicité ou non à utiliser des médias (appareil photos, caméra, enregistreur...), leur niveau de handicap. L'équipe fourni le matériel nécessaire.

 

Depuis début 2012, environ 500 personnes ont participé-contribué, le plus souvent des adultes. Certaines personnes sont venues plusieurs fois.

Certains sites ont été explorés à plusieurs reprises.

 

Bagneux Les Blagis ; Pont des suisses ; Cimetière Parisien

Bois Colombes Gare Lisch

Chatillon Carrefour Chatillon-Montrouge ; Guynemer ; Aérospaciale ; Etienne Deforges ; Centre

Clamart Gare

Ivry-sur-Seine Place Gambetta

La Défense Esplanade Coté pile

Malakoff Passerelles ; ZAC-Dollet Brossolette ; Place Léo Figuère ; Cité des poètes ; 21-28 Boulevard de Stalingrad ; Rue Paul Vaillant-Couturier ; Les Fosses rouges ; Place de l'hôtel de ville ; Mermoz ; Voltaire ; Montholon ; Cimetière ; Rond-point Barbusse ; Védrine ; Impasse Sabatier

Montrouge Square Renaudel ; Jaurès-Sophora ; Poitou

Nanterre Place de la Boule ; Place du marché

Noisy-le-Grand La dalle

Paris 13 Brillat Savarin ; Poterne des Peupliers ; Amiral Mouchez ; Porte de France-Bruneseau ; Blanqui ; ZAC-Rive gauche ; Château des rentiers

Paris 14 Parc Montsouris

Paris 15 Valin-Balard

Paris-Saint Denis Du sud au nord de la place d'Aligre au 6B Quai de Seine - Saint-Denis

Suresnes Cité jardin

Saint-Quentin-en-Yvelines Gare ; Traversée Vers là où la ville disparait

Valenton Place du marché ; Les Polognes ; La Lutèce ; Fonctionnaires ; Château ; La Plage bleue ; Colonel Fabien ; Les vignes ; Bois Cerdon ; Les Aulnettes ; Collège F Flagon-Institut Robert Merle ; Pompadour

Vanves Pont de la Vallée

Vitry-sur-Seine Seine gare

Depuis 2012, plusieurs temps d'exposition ont été présenté dans différents contextes. Elles sont accompagnées de lectures et/ou de performances.

Nuits blanches 2022 et 2023 L'Atelier de curiosité urbaine-Malakoff avec la Supérette, Maison des Arts, centre d'art contemporain de Malakoff

Et présentation lors des ouvertures, fêtes de la ville de Malakoff, portes ouvertes ateliers d'artistes...

Grand Paris, Métropole Imaginaire ? avec Fabrique des arts-Malakoff-Scène Nationale (2016)

TeRRitoirte(s) 9.2 Nanterre, Festival Parade(s) ; Chatillon, Théâtre de Chatillon ; La Défense, Esplanade de la Défense ; Suresnes, festival des vendanges ; Bagneux, fête des Vendanges

Valenton, Théâtre de Valenton, CarnaValenton et lors des ouvertures au public du site investi par Deuxieme Groupe dans le cadre d'On écrit sur tout ce qui bouge ! à Valenton, résidence au long court (2015-2016)

Paris 13 : Brillat-Savarin avec Territoire(s) en question-Coopérative de rue et de cirque (2013-2015) / Amiral Mouchez avec L'Atelier de curiosité urbaine Paris 13

(2020-2023)

Deuxième Groupe D'intervention
art      -      Réalité      -      Espace Public
Direction artistique Ema Drouin

21 ter boulevard de Stalingrad 92240 Malakoff - FRANCE
Tél : 06 71 17 91 01 - Nous écrire

Newsletter

J’ai lu et j’accepte la Politique de confidentialité