Ema Drouin

Créer "à même la ville"

À la manière des arpenteurs et des glaneurs, le processus de création d’Ema Drouin, autrice, scénographe et metteuse en scène, se déploie en mouvement, dans la rencontre avec un territoire, une situation, un sujet : explorer, sentir, écouter, regarder, dialoguer.

En pieds d’immeuble, dans un quartier en mutation,  au coeur d’une cité péri-urbaine, derrière une cathédrale, en pleine nature ... quel que soit le lieu, Ema Drouin s’immerge, se rend poreuse, et écrit en allant vers ce, celles et ceux qui sont déjà là.

Cette méthodologie de création "à même la ville" nourrit une matière artistique dont l’essence est le décalage du point de vue, l’ouverture sur une réalité inhabituelle, le croisement avec l’inattendu…

En 2017, à Malakoff, en parallèle de ses créations et dans un contexte de forte transformations urbaines, elle ouvre son atelier de création sur la ville et ses habitant-es et crée L’Atelier de curiosité urbaine pour y proposer résidences, diffusion de créations, expositions, départ de parcours urbains, rencontres. Ce point de contact entre art et réalité devient lieu de croisement et d’expérimentations artistiques et scientifiques où l’on peut tout à la fois partager un café, participer à un séminaire, débattre, déposer ou prendre un objet, découvrir l’univers de la compagnie, proposer une action.

Ema Drouin écoute, accompagne, et ses oeuvres emmènent là où l'on ne s’attendait pas, où l'on n’était pas attendu. L’écriture de l’artiste se fait gestes et matérialisation concrète de son intention artistique "d’aller vers".

C’est peut-être là un sens concret du mot "engagée".

De l’intime au politique

The personal is political* scandaient les féministes dans les années 60. Portée par cet héritage, Ema Drouin, avec Deuxième groupe d’intervention, fait entendre au dehors des paroles venues du dedans, des voix peu ou pas entendues.

Ces existences parallèles, à la fois proches et étrangères, viennent toucher les spectateurs-trices et les passant-es, sans tabou ni brutalité. Jouant avec le décalage et le jeu entre réalité et fiction, elle brouille les pistes pour mieux révéler et créer la rencontre dans l'espace public au coeur de ses préoccupations.

L’homme dans sa maison de carton nous invite à prendre le thé.
Un théâtre antique se dresse sur la place pour raconter la tragédie du réel. Les objets racontent des histoires de vie. À quelle université appartient donc ce groupe de chercheur-euses qui escaladent un muret ? Regardez le ciel ! On y voit un jeune homme qui se lance du toit d’un l’immeuble. Va-t-il s’envoler ?

Traversée par les bouleversements de la société, sensible aux mouvements des plaques urbaines qui glissent au fil des politiques publiques, Ema Drouin met son art au service d’une utopie humaniste.

*Le privé est politique.

Itinéraire

portrait Ema - Séverine Fernandes / Ville de Malakoff"J’ai ouvert la porte, je suis sortie, j’avais 18 ans, j’ai pris le risque."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deuxième Groupe D'intervention
art      -      Réalité      -      Espace Public
Direction artistique Ema Drouin

21 ter boulevard de Stalingrad 92240 Malakoff - FRANCE
Tél : 06 71 17 91 01 - Nous écrire

Newsletter

J’ai lu et j’accepte la Politique de confidentialité